Réaliser des yaourts au four, la méthode

Réaliser des yaourts au four, la méthode

Faire ses propres yaourts sans yaourtière peut paraître compliqué au premier abord. Pourtant, si vous n’avez pas envie d’investir dans un tel appareil, il est tout de même tout à fait possible de préparer vos laitages à la maison, en toute simplicité, en choisissant les ingrédients et les saveurs qui vous plaisent.

La technique de base

Bien qu’il puisse paraître intimidant, le yaourt n’a rien de compliqué. La clef est dans la fermentation, pour ça, il suffit d’ajouter des ferments à votre lait, que vous pouvez choisir sous forme de poudre de lait en sachet ou encore d’un pot de yaourt nature déjà existant. Rien de plus simple. Lorsque l’on fabrique ses yaourts sans yaourtière, l’étape la plus critique dirions-nous est l’étape où le ferment s’active, puisqu’il faut maintenir la préparation à une température constante pendant un certain nombre d’heures. Pour se faire, l’idéal est de placer vos pots au four pendant environ 9 à 12 heures à 45°. Surveillez vos yaourts et surtout n’oubliez pas de les placer au réfrigérateur pendant quelques heures avant de pouvoir les consommer.

Choisir les bons ingrédients et un peu d’entrainement

lait yaourt

Maintenant que vous connaissez la technique de fabrication des yaourts, il vous reste à choisir vos ingrédients. Et tout d’abord le lait ! Un yaourt de qualité tient d’un lait de qualité, c’est pourquoi il est important de le choisir avec la plus grande attention. Pour des yaourts fermes, je vous conseille le lait entier, pour autant si vous souhaitez des yaourts plus onctueux, choisissez-le demi-écrémé. Le lait écrémé est à éviter, puisqu’il donnera des yaourts extrêmement liquides, ce qui n’est pas le résultat escompté. Faites attention à l’origine de votre lait, et préférez-le biologique. 

Vous pouvez aussi opter pour du lait de chèvre et de brebis, voir des laits végétaux pour un yaourt végan, que vous pouvez facilement réaliser avec du lait de soja enrichi en calcium et un yaourt au soja. Il y en a pour tous les goûts ! Enfin, le secret est dans l’exercice, répétez les tentatives et vous obtiendrez de délicieux yaourts maison. Variez votre lait et vos ferments, testez des recettes différentes, vous finirez vite par trouver celle qui vous correspond le mieux. J’espère en tout cas que ces quelques conseils vous auront donné la motivation de fabriquer vos propres yaourts sans appréhension